Accueil / Alès 2014 /  Communiqués /  Écrivez au maire d’Alès

Écrivez au maire d’Alès

Le 31 mai prochain, nous serons rassemblés à nouveau à Alès pour demander la fin des corridas dans cette ville sans aucune tradition hispanisante qui se proclame la Porte des Cévennes. D’ores et déjà, nous devons être les plus nombreux possibles, partout autour du monde, à contacter Max Roustan, maire d’Alès. Aussi avons-nous rédigé la lettre qui suit en six langues. Les différentes versions peuvent être affichées en cliquant les liens ci-dessous. N’hésitez pas à les copier et à les diffuser largement par mails, réseaux sociaux, fax ou courrier standard.

Max Roustan
Place de l’Hôtel de ville
30115 Alès Cedex BP345
France
Email : communication ville-ales.net
Fax : +33 466 561 031

Monsieur le Maire,

Je viens d’apprendre par des amis français que votre ville organise des corridas. Il est particulièrement choquant que, dans un pays moderne, vous teniez des spectacles de torture avec des veaux ou des taureaux. Nous avons vu des vidéos qui montrent que ces animaux sont totalement perdus et qu’ils souffrent physiquement et psychiquement. Certains, surtout parmi les plus jeunes, ont tellement peur qu’ils s’immobilisent dans l’arène, ne sachant plus quoi faire pour échapper à leur supplice.

Le Sud de la France est une région particulièrement appréciée des touristes étrangers, mais si les corridas continuent, je ferai savoir autour de moi ce que vous organisez afin que votre ville soit boycottée. Je trouve cette situation d’autant plus inconcevable que, depuis 19 ans à la tête d’Alès, vous avez fait savoir largement que vous aimez les animaux mais que vous autorisez néanmoins la tenue de corridas. Il y a pourtant d’autres communes du sud de la France dont les maires les ont finalement fait disparaître, bien qu’ayant légalement le droit de les maintenir.

Vous pourriez par exemple, comme cela a été fait à Barcelone, transformer vos arènes en un haut-lieu culturel et accroître considérablement le rayonnement de votre ville en la déclarant anti-corrida. Vous n’ignorez pas qu’une large majorité de vos concitoyens s’oppose à la corrida et que dans la plupart des pays du monde, la corrida est illégale car perçue pour ce qu’elle est : un spectacle de torture animale injustifiable. Le fait que, de plus, ce soit une tradition espagnole d’un autre âge rend sa survivance en France incompréhensible aux yeux de la plupart des habitants de notre planète.

Sans les corridas, Alès pourrait devenir une ville touristique apaisée et attractive, où les touristes aimeraient à se rendre. Nous, partout où nous vivons, aurons bien davantage de plaisir à venir en vacances dans vos arènes pour assister à un beau concert ou une animation régionale, plutôt qu’à une corrida où nous n’irons jamais.

Aussi, je vous prie, au nom de la réputation internationale de votre ville et au nom d’un minimum de respect envers l’enfance, tant celle des veaux que celle des enfants qui pourront assister au spectacle, de bien vouloir annuler définitivement ces corridas ou novilladas. Croyez bien que, dans ce cas, nous serons nombreux à encourager les gens de tous pays à venir visiter votre région et votre ville, si attrayante par ailleurs.

Veuillez agréer, Monsieur le Maire, l’expression de mes salutations distinguées.


Compte-rendu du stand d’information à Alès du samedi 3 mai 2014

Samedi 3 mai 2014 un stand citoyen en partenariat avec le CRAC Europe s’est tenu à Alès en préambule à la grande manifestation anti corrida du 31 mai dans la même ville.

Beaucoup d’Alésiens et autres sont venus nous soutenir et venaient même signer spontanément sans être interpellés. Nous avons récolté plus de 1500 signatures. Enormément de tracts « manif Alès » ont été distribué et certains nous demandaient des affiches (ou tracts) afin de les déposer ou afficher dans différents « points » de la ville. Ceux-là nous rejoindrons sans doute le 31 mai !

Sur un écran étaient diffusées les images des corridas d’Alès 2013 : « Derrière les murs » ainsi que les images de « Rodilhan 1 ». Nous avons pu observer qu’elles touchaient beaucoup d’enfants (particulièrement) : certains « scotchés » devant les images de ces hommes qui poignardent des êtres vivants agonisants, et d’autres enfants qui regardaient par « à-coups » détournant par moment la tête mais ne pouvant s’empêcher de regarder à nouveau. Sur le visage de ces enfants on pouvait lire sans équivoque l’incompréhension, l’intrigue, la stupeur : « pourquoi des humains font-ils tant de mal à des animaux ? ».

LA vérité est là dans la tête de ces enfants là, non formatés, dont on a pas bourré le crâne en leur disant que ce massacre était de l’ « art » faisant partie de la « culture » locale.

Toujours au sujet des enfants, une remarque intéressante d’un jeune d’une vingtaine d’années : « Pourquoi montrez-vous ces images, il y a des enfants qui passent, ces images sont traumatisantes ! ». Nous lui avons donc appris que les enfants de moins de 6 ans étaient invités à assister à ce massacre en direct dans les arènes... gratuitement (plus à Alès, mais dans pratiquement toutes les arènes), et que nous n’avions pas d’autres choix que de dénoncer ces horreurs en montrant les images pour qu’enfin cette pratique HONTEUSE disparaisse de notre humanité, et que justement, de ce fait, les enfants ne découvrent ou n’assistent plus à cette horreur ! Le jeune homme en question a tout a fait compris.

Un journaliste « Midi Libre Alès » s’est déplacé, nous lui avons expliqué que ce stand était un préambule à la manif du 31 mai, et à la fois un stand d’information. Il a également interrogé certains passants et a pris des photos.

Aucun incident ne s’est produit.... d’autant devant les images vidéos de la réalité de l’horreur, les afiocionados faisaient visiblement profil bas dans leur ensemble.

Pour finir, merci et bravo aux 11 militants présents : Pascale Granjean, Céline Delon, Soizick, Géraldine Bellet, Carole Calovi, Anthony Montaner (grâce à qui nous avons pu avoir la visite du journaliste), Sophie Chausse, Ann, Isabelle Blanchemain, Sylvie Lorthe.

Et merci pour leur efficacité !

Le mouvement s’amplifie ! Soyons nombreux à Alès le 31 mai 2014 ! Faut que ça « pète » !

CORRIDA ABOLITION !

Nathalie Valentin

> ] > ] > ] > ] > ]

Revue de presse Communiqués

Bienvenue

  • PNG - 160 octets
    en français

    Grande manifestation anticorrida, samedi 31 mai 2014 à Alès en France (30100). La torture n’est pas notre culture ! Amis d’une civilisation qui rejette la barbarie, rejoignez-nous !

  • PNG - 1.1 ko
    english

    Large demonstration against bullfighting on Saturday 31 May, 2014 in Ales in France (30100) Torture is not culture ! Friends of civilization against barbarism, please join us !

  • PNG - 577 octets
    spañol

    Gran manifestación contra las corridas de toros, el sábado 31 de mayo 2014 en Ales (30100 Francia). La tortura no es cultura ! Amigos de la civilización contra la barbarie : acudir numerosos !

  • PNG - 333 octets
    deutsch

    Großdemonstration gegen den Stierkampf am Samstag, 31. Mai 2014 in Ales in Frankreich (PLZ 30100) Folter ist keine Kultur ! Freunde der Zivilisation gegen die Barbarei : kommt zahlreich

  • PNG - 369 octets
    italiano

    Grande manifestazione contro la corrida a Sabato 31 maggio 2014 a Ales in Francia (30100) La tortura non è cultura ! Amici della civiltà contro la barbarie siate in molti